Ces projets dont on ne nous parle pas – PradesMag mars 2019

Que va devenir le bâtiment de la Poste, quel est le sort réservé au terrain de l’école annexe, deux lieux centraux de notre commune, inclus dans la ZAC Cantarelle dont la surface constructible vient d’être augmentée ? Quel est ce projet de nouveau groupe scolaire dont nous avons appris l’existence par les associations de parents d’élèves ? Une décision subite, alors que jusqu’à présent M. le maire nous assurait qu’elle n’était absolument pas à l’ordre du jour, malgré nos alertes sur la nécessité d’adapter les capacités d’accueil à l’arrivée de nouveaux enfants : classes, réfectoire, transport scolaire à mettre en place. Pourquoi ces projets ne font-ils l’objet d’aucune concertation ? Le cas de l’école est symptomatique : Le maire décide puis on en discute après, à la marge. On ne sait pas si différents scénarios ont été imaginés, mais le choix du lieu d’implantation de la nouvelle école est déjà fait. Cela sans travail préalable avec l’ensemble du conseil municipal, sans communication sur les coûts de construction et de fonctionnement et leur financement, sur les critères architecturaux, sans une vision globale d’aménagement de la commune. La population s’est accrue et cela nécessite des équipements publics : pour l’école comme pour tous les équipements structurants, exigeons une politique écologique et sociale ambitieuse.